18 et 19 mai  

 

Label Grosse Théâtre présente

PHOQUE

Week-end théâtral

PHOQUE est une invitation à faire plus ample connaissance avec les artistes du Label Grosse Théâtre (Tanguy Malik Bordage, Marine de Missolz, Clément Pascaud, Hervé Guilloteau), à (re)découvrir leur travail et celui de leurs invités (Yves-Noël Genod, Mélanie Leray, Bernard Souviraa, les élèves du Conservatoire de Nantes,…), et partager un week-end où le théâtre continue d’offrir, de sublimer, d’émouvoir et de révéler de nouvelles voix et de nouveaux visages.

PHOQUE est proposé par Le Label Grosse Théâtre et le TUNantes, avec le soutien de la Ville de Nantes et du Nouveau Studio Théâtre. Le Label Grosse Théâtre, initié il y a trois ans sous l’impulsion d’Hervé Guilloteau, metteur en scène et de Christelle Guillotin à la production, a pour désir de soutenir les premières oeuvres théâtrales. À ce jour, cette démarche a permis l’émergence à Nantes de nouvelles figures de la mise en scène telles que Tanguy Malik Bordage, Marine de Missolz et Clément Pascaud. 

 

Vendredi 18 mai, à partir de 18h, au TUNantes

Samedi 19 mai, à partir de 11h, au Nouveau Studio Théâtre

Samedi 19 mai - Nouveau Studio Théâtre

 

Grey Gardens 

[documentaire-discussion] - 11h - gratuit

Documentaire de Albert & David Maysles suivi d’une discussion animée par Hervé Guilloteau

Grey Gardens est un film documentaire américain de 1975 réalisé par Albert et David Maysles. On y voit le quotidien d’Edith Bouvier Beale, tante de Jackie Kennedy, et de sa fille « Little Edie » Bouvier Beale, deux femmes qui ont longtemps vécu parmi la bonne société, jusqu’au jour où Edith a décidé de changer de mode de vie et de s’installer dans la grande propriété de Grey Gardens, à Long Island. Cette mère âgée, atteinte d’arthrite, et sa fille célibataire de 58 ans se chamaillent sans retenue sur les occasions manquées et les amours perdus, dans une maison en ruines remplie de chats, d’images fanées, d’immondices et de souvenirs encombrés de leur passé privilégié. Leur dialogue est spirituel, combiné avec un dialecte inhabituel, comme quelque chose provenant directement de chez Tennessee Williams.  Un documentaire à la fois réconfortant, tragique, bizarre et poignant.

 

Le chemin secret vers l'île au paradis 

[lecture] - 14h - gratuit

De Pier Elias 

 

PÉcrite en 2017 par le jeune auteur Pier Elias, cette nouvelle lue par une voix féminine marquante relate le Breaking Bad psycho-affectif d'une trentenaire qui se pensait faite pour vivre à l'époque victorienne et se retrouve à assumer la post-modernité pour se sauver de la tragédie incestueuse inhérente au couple bourgeois.  

 

Tony 

[théâtre] - 15h - 5€

De Hervé Guilloteau avec Bertrand Ducher et Hervé Guilloteau / Régie Thierry Mathieu 

Tony est sans doute le premier sujet d’une série de portraits à venir. Il est de ces gens qu’on n’applaudit pas. Une fois à la naissance une fois à la fin, entre temps rien. Soit dit en passant, on applaudit si souvent rien. Oui Tony. Il a peut-être cette noblesse de la banalité dont parle M. Duras. Une intelligence dépouillée d’arrogance, d’ambition, d’absurdes convictions. Non ce n’est pas ça. En fait, j’aime bien les gars forts physiquement. C’est toute ma peine ça, de ne pas être fort physiquement. Là-dessus je suis inconsolable.

 

La ville jetée à la mer 

[lecture mise en espace] - 16h30 - gratuit

De Bernard Souviraa lecture dirigée par Clément Pascaud avec Vanille Fiaux, Andy Gillet, Jules Puibaraud et Catherine Riaux / Régie Paul Berthomé

Avec Bernard Souviraa, auteur dont je vais monter la dernière pièce nu masculin debout, nous avons décidé de collaborer à l’écriture d’une pièce. Acte rêvé, un jeune metteur en scène offre à des acteurs, une partition sur mesure. Nous allons parler d’un fils qui se cache, d’une mère envahissante, d’un professeur ravageur, d’une Hestia moderne, de léopards. Avec au centre le geste d’écriture, l’acteur et l’actrice, pleinement et intensément.

 

Mexico City Blues

[jazz théâtre] -17h30 - gratuit

Mise en scène Mathilde Domarle avec  Thomas Bosquet, Antoine Le Frère et Capucine Waiss / Régie Elias Menebhi-Bernard, Hugo Patino-Arrieta et Théo Rodriguez 

  

« Je suis fou partout comme Charlie Chaplin dansant dans la turpitude morale jouant les Barbe Bleue assassin ». Kerouac souffle un poème de jazz, une prose à la fois spontanée, folle, libre. De cette forme libre nait une ambiance, celle des caves, du jazz, où l’amitié des penseurs, Jack Kerouac et Neal Cassady, se lie par l’influence littéraire et philosophique que chacun exerce sur l’autre.

 

Et qui aujourd’hui dira quoi ? 

[théâtre] - 18h30 - 5€

D’après En compagnie d’Antonin Artaud de Jacques Prevel -  mise en scène et interprétation Jean Damien Barbin, assisté de Marine de Missolz

Pendant près de deux ans, de 1946 à 1948, le jeune poète écorché Jacques Prevel entre « En compagnie d’Antonin Artaud ». Celui-ci vient de regagner Paris, laissant derrière lui, meurtri jusqu’à l’os, neuf ans de sa vie asilaire. Le jeune Prevel le suit pas à pas et consigne le soir, la nuit, sur ses cahiers, les stupéfiants échanges avec le maître. Voici le rare et fidèle témoignage d’un Antonin Artaud à l’oral.

 

Tony 

[théâtre]- 20h - 5€

De Hervé Guilloteau avec Bertrand Ducher et Hervé Guilloteau / Régie Thierry Mathieu

Viviane Elisabeth Fauville 

[théâtre] - 21h30 - 5€ / 3e place gratuite pour 2 achetées ! 

De Julia Deck par Mélanie Leray accompagnée de Marie Denarnaud / Images Cyrille Leclercq

Viviane, 42 ans vit seule avec son bébé après une séparation brutale. Ses angoisses existentielles semblent décuplées par son statut de jeune mère isolée. Elle n'arrive pas à reprendre son travail de manager dans un grand groupe. À sa grande confusion affective s'ajoute la mort de son psychiatre et psychanalyste dont elle pense être responsable. L'enquête sur la mort du praticien s'ouvre.

L’invitation de Clément Pascaud sera pour moi l’occasion de vous présenter un prologue, une réflexion autour de ma prochaine création Viviane, l'adaptation du roman de Julia Deck - Viviane Elisabeth Fauville (édition minuit 2012).

La croûte 

[performance] - 22h30 - gratuit

Performance orchestrée par Marine de Missolz avec Jean-Damien Barbin et Alice Tremblay

Petites blessures ou gros bobos, les vies se constituent et nous évoluons à partir de nos croûtes. C’est beau. Deux êtres cabossés, splendides, intransigeants et totalement incertains, dealent entre idéal et existence. Ils forment un couple qui se réinvestit chaque jour, chaque minute, dans l’amnésie totale de toute projection. Le sentiment de liberté est leur seule bataille. Est-il encore possible de vivre différemment, dans une forme de fantaisie, d’excentricité, voire de débordement ?

Tachycardie-Final

[performance] – 22h50 – gratuit

Dancing - 23h30

Vendredi 18 mai - TU-Nantes

 

Ouverture - 18h

Ouverture de ce grand week-end théâtre autour d’un « Phoquing drink » en présence de toute l’équipe du Label Grosse Théâtre.

Tachycardie 

[performance] -18h15 en continu - gratuit

De Tanguy Malik Bordage avec Coline Barraud et Manuel Garcie-Kilian

Un couple de spectateurs du phoque vivent l’événement avec une étrange intensité.

 

Aden Arabie 1931 

[performance] - 19h30 - 5€

À partir de Aden Arabie de Paul Nizan - performance de Laurent Sauvage et Éric Pifeteau

« La France est en proie à des rêves d’impénétrabilité. Avoir des frontières de diamant, de corindon ! Elle est menée par des marchands hypocrites qui cachent les profits des bilans et pleurent sur la dureté des temps. Ainsi en font-ils accroire aux gens qui dorment de l’autre côté de ses frontières dans des lits scandaleux qui n’ont pas la forme de ses lits. (…) La haine va s’accroître de la colère de savoir que la haine est une diminution de l’être, un état qui a la pauvreté pour mère ». Écrit en 1931, ce texte prévient d’une complication de l’état du monde…

 

Programme Penthésilée : entraînement pour la bataille finale 

[théâtre] - 20h30 - 5€

De Lina Prosa - mise en scène Clément Pascaud avec Quentin Boudaud, Vanille Fiaux  et Hélori Philippot / Régie Vincent Chrétien et David Dinckel

Dans un espace indéfini, Penthésilée, reine des amazones s’entraîne à la bataille finale contre le héros Achille. En mettant en scène ce texte contemporain inspiré du mythe, Clément Pascaud interroge notre rapport au désir. Dans la lignée de la tragédie antique, les comédiens Vanille Fiaux et Hélori Philippot incarnent ces héros imparfaits et beaux comme des figures dramatiques puissantes et évocatrices. Un hymne à la liberté, une ode aux hommes et aux femmes !

 

Pauline partout, Justine nulle part 

[théâtre] - 22h - 5€ / 3e place gratuite pour 2 achetées ! 

Yves-Noël Genod avec les étudiants du Conservatoire de Nantes - Assistant mise en scène Pierre Riaux-Terrasson / Régie Vincent Chrétien et David Dinckel

« C’est une comédie. C’est sur mai 68. Ça aurait pu s’appeler Pauline partout, Justine nulle part, ça disait bien ce que ça veut dire, mais ça va s’appeler les mémoires de Casanova car c’est bien d’appeler un spectacle du nom d’un livre que personne n’a lu. Ou le contraire, c’est peut-être mieux Pauline partout, Justine nulle part car ça dit bien ce que ça veut dire. Et, alors, la jeunesse, qu’est-ce qu’il faut en faire ? Il faut lui laisser renverser les tables, la jeunesse, même si elle est vieille (vieille comme le monde). Comme le monde change, elle ne s’appartient pas, la jeunesse, une comédie là-dedans, dans un espace de beauté, n’est-ce pas là le monde ? Le monde brut et bricolé, le monde est créé pour être épuisé, christ est venu, christ a ressuscité — allons bon, voilà que ça me reprend ! » Yves-Noël Genod
 

Dancing - 23h

DJ Set Jean-Tony Broadway