tryptique2.jpg

 samedi 29 septembre 

 

Fitorio Théâtre

TROIS FEMMES

Dans le cadre du dispositif résidence-diffusion du Nouveau Studio Théâtre

Samedi 29 septembre 18h30

---------------

THÉÂTRE - TRYPTIQUE POÉTIQUE

Tout public - Durée "Trois femmes" 45’ + 45’ + 60’

TARIF SPECTACLE 6€ / TARIF TRYPTIQUE 14€

 

« TROIS Femmes métaphysiques. TROIS Etats poétiques. TROIS Amoureuses irrationnelles. TROIS Passions humaines. TROIS Douleurs tragiques. TROIS Langues originelles, trois Pulsations farouches. TROIS Exils. TROIS Feux dans l’âme. Dans un unisson vertical. » Vanille Fiaux

 

 

1/ TROIS FOIS REBELLE de Maria-Mercè Marçal / Samedi 29 septembre - 18h30

Héritière de la chanson populaire, Maria Mercé-Marçal manie la langue tel un instrument de musique. Nous avons découvert ce recueil comme on nous confie un secret. Il est un hymne, à la vie, au corps, à la douleur, au combat. Il est la trace d’un espoir qui persiste : celui d’être dans la vie toujours, et disponible au monde.

Conception et interprétation Vanille Fiaux, Musique live Jonathan Seilman, Régie Son Thierry Wathier

 

 

2/ LA NUIT SPIRITUELLE de Lydie Dattas / Samedi 29 septembre - 19h30

Comment faire entendre depuis la nuit dont elles sont captives, à quel point il reste à faire pour l’« humanité en femmes ». Comment faire entendre que c’est une tragédie qui n’a jamais pris fin et qui ne se tarie pas. Faut-il un cri, comme celui-ci, qui comme un fleuve pourrait bien s’écouler sans fin. Mais cette nuit c’est aussi l’obscurité qui permet d’épanouir le rêve, pas une obscurité macabre, une nuit en tant qu’elle est libératrice et fondatrice des grands élans et d’une forme de foi aussi. « Que je vienne à les proférer, les mots de soleil et de rose eux-mêmes s’assombriront, et je ne pourrai pas prononcer une parole sans que sur elle se couche l’ombre de la malédiction ».

Conception et interprétation Vanille Fiaux, Musique live Jonathan Seilman & Rémy Bellin, Régie Son Thierry Wathier

 

 

3/ MON FRÈRE FÉMININ de Marina Tsvetaeva / Vendredi 28 septembre - 20h30 & Samedi 29 septembre - 21h

Marina Tsvetaeva se livre dans ses paradoxes, dans ses amours et ses désamours, dans ses départs et ses retours, dans sa vitesse et son recul. Elle nous est proche, nous prend par la main, traverse le vide, l’habite le nourrit, se rebelle. Amour de la vie, amour des mots, amour de la pensée amoureuse elle-même. Elle fonde sa poésie sur un absolu de l’amour. De ce souffle de vie constant, pousse des chants, chants primitifs, chants libres et ardents. La portée tragique de son destin tient en ces vers « se laisser anéantir jusqu’au tout dernier atome, qui de résister fait naître le monde ».

Conception et interprétation Vanille Fiaux, Musique originale Jonathan Seilman, Vidéo Mélissa Huart (avec Anne Fiaux, Charlotte Fiaux, Vanille Fiaux & Lou Aymard Renaud), Régie Son Jonathan Seilman